« Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas »

Gwadpartage Gratiferia Guadeloupe s’engage encore plus dans le changement par la consommation, le zéro déchet en est un autre exemple

« Contexte

La Guadeloupe, l’Ile aux Belles Eaux, a été nommée ainsi par les Amérindiens, premiers habitants de ces terres. Entourés de l’océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, nous pouvons encore profiter des splendides fonds marins. Mais jusqu’à quand ? Cette île au fort pouvoir touristique par ses richesses naturelles est soumise, elle aussi, aux dérèglements climatiques. Les derniers ouragans du mois de septembre 2017 classés en force 5 en sont malheureusement une illustration. Parallèlement, nous sommes bien conscients qu’une île est un espace et un territoire limité et que la gestion / traitement des déchets est une problématique importante pour les pouvoirs publics.

C’est dans ce contexte que nous avons proposé au collectif de Gwada Partage, le projet sous forme de « défi » : « la Guadeloupe, en route vers le Zéro Déchet ». Ce projet a reçu en partie des financements dans le cadre de l’appel à projet ADEME 2017.

« La Guadeloupe, en route vers le Zéro Déchet » a pour objectif d’accompagner et de cheminer ensemble vers un changement de consommation, en mettant en place des actions concrètes, au rythme propre à chacun. Notre consommation a un impact direct et indirect sur l’environnement.

A travers l’accompagnement de groupes locaux, l’approche se voudra pédagogique via l’apport d’informations, les échanges de pratiques et la discussion. Le projet proposé est un passage à l’acte que nous permettra de prendre conscience de l’évolution de notre impact environnemental.

Le nombre de familles n’est pas fixé. Le plus important est la volonté de la personne de s’engager sur un an pour réduire notre quantité de déchets ménagers et suivre les temps de réunions / ateliers hebdomadaires.

Les premiers groupes sont situés dans les villes suivantes :

-Sainte Anne
-Petit Bourg
-Capesterre

Nous recherchons dans un premier temps des volontaires pour co-animer les groupes existants ou pour créer de nouveaux groupes sur des communes non référencées.

Le projet débutera en février après avoir fait un appel aux personnes volontaires à participer à cette action qui peut être de grande envergure. Plus de citoyens participeront à ce projet, plus notre impact sur la gestion des déchets en Guadeloupe sera important.

Déroulement

– réunions hebdomadaires pour sensibiliser et motiver les personnes le composant, et encourager l’ensemble des membres dans cette démarche ambitieuse au cours de cette année défi. L’approche sera bienveillante et sans jugement. Chaque ménage évoluera en fonction de son niveau d’engagement. Réduire sa production et déchets et tendre vers le zéro déchet est un objectif sur le long terme. Des ateliers pratiques seront proposés pour trouver des alternatives au déchet.

– une fois par trimestre, des temps étapes seront organisés avec projection de documentaires pour accompagner la démarche. Lors de ces rencontres inter groupes, le lieu devra être centralisé et suffisamment grand pour accueillir les personnes adhérentes au projet et le public. Ces temps de rencontres-débats seront marqués par la présence de personnes engagées dans cette démarche de consommation de réduction des déchets et une consommation locale.

– organisation de pique-nique zéro déchet avec partage de recettes privilégiant les produits locaux et le non gaspillage.

D’autres idées / créations seront proposées pour permettre de valoriser sur le territoire cette action.

Sandrine Bochew, Marie-Pierre Bonichon, Caroline Collard