la gratuité n’est pas à vendre

Adhérer à la gratiféria c’est le désir de se délivrer du poids de la surconsommation,c’est une révolte contre les profiteurs,une douce généreuse et délicieuse révolution.

Est gratuit ce qui est fait ou donné,ce dont on peut profiter sans contrepartie pécuniaire.déf LAROUSSE .Par conséquent un bien acquis gratuitement ne saurait être revendu.,la revente relève de la trafiquéria opposé à l’esprit gratiféria.