Consommer autrement avec bébé : l’alimentation de bébé

L’alimentation de bébé

J’étais déjà consciente que tout peut s’acheter cependant tout n’est pas utile. La notion de plaisir est parfois opposée à la valeur nutritionnelle. Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger. Même si manger est un également un fait social. Le but de cet article n’est pas de culpabiliser sur ce que l’on fait mais de réfléchir pour une meilleure qualité de vie. Pour ma part, c’est aussi à chercher à faire des économies. En effet en achetant moins de choses inutiles mais aussi en faisant plus de chose moi-même. Il s’agit de manger mieux sans nier pour autant la notion de plaisir et de partage.

La diversification de bébé est une étape pour lui faire découvrir la nourriture sachant que l’alimentation principale est le lait. C’est aussi le début de l’éducation alimentaire. Même si « ti doudou » aura ses préférences, il aimera souvent ce que ses parents aiment.

Entre le fait maison et le tout préparer, il y a une question de temps, peut-être d’économie et de … (je vous laisserai compléter…) Le but n’est pas d’opposer les mères qui cuisinent et celle qui ne cuisinent pas. On peut préparer des purées maison et compléter avec de l’industriel. Il est possible de congeler, si changement de texture on repasse au mixeur.

Mais en ce qui concerne l’industriel, il faudra faire le bon choix. Les petits pots en verre ont un procédé de cuisson (cuit, conditionné, sertis et stérilisation à chaud) où la qualité nutritionnelle est moindre comparée au purée dans les contenant en plastique. Mais prenons le temps de lire les étiquettes, la composition, par exemple la purée de légume composée majoritairement de pommes de terre ou la compote épaissie avec de la farine.

En Guadeloupe, nous avons la chance d’avoir à dispositions des fruits et des légumes n’hésitons pas à en proposer à nos enfants. (Pour les fruits, certains sont à partir de 6 mois d’autre 12 mois à voir avec le pédiatre).

Les yaourts pour bébé, ceux aux rayons bébés sont sucrés, remplis d’eau et d’additifs et à faible teneur en fruit. De même pour les yaourts pour enfants. Pourquoi ne pas simplement leurs proposer des yaourts nature, fromage blanc ou fromage frais/petit suisse. (Pas ceux à faible pourcentage de matière grasse).

Le fromage pasteurisé peut être également proposé aux enfants dès l’âge de 7mois (voir avec le pédiatre). Les fromages carrés ou triangle sont appréciés par les enfants mais remplis d’additifs. Le problème avec les additifs est que c’est produit chimique influent sur la croissance des enfants. Si les enfants grandissent vite, les additifs sont à l’origine une puberté précoce.

Pour aller plus loin sur la composition et les additifs il y a le site internet : « open food facts ».

Consommer mieux avec bébé c’est éveiller ses goûts ! Pourquoi du fruit à pain giraumon ou banane jaune épinard et au gouter un smoothie à la banane et abricot pays ou un milk shake (smoothie fruit mixé en jus, et milk shake avec du lait et des fruits)

En choisissant de faire certaines choses de nos propres mains, nous savons ce que nous offrons à nos enfants. Des yaourts, des biscuits, de la brioche (pain au beurre), gâteau au yaourt, flan, gratin, jus …

Et pourquoi pas initier bébé à la cuisine, lui proposer de mélanger…